Installation de Windows Server 2019

Cet article est le premier d’une liste dédié à Windows Server 2019.

Comme vous le savez certainement, Windows Server 2019 est disponible en preview depuis plusieurs semaines déjà. Cependant lors de la précédente conférence annuelle Ignite qui s’est déroulée à Orlando, Microsoft a annoncé officiellement la disponibilité de l’OS pour le mois d’octobre.
En attendant, la dernière version est disponible au téléchargement pour les personnes inscrites au programme Windows Insider.

Les principaux prérequis minimums nécessaires pour installer cette nouvelle mouture sont :

  • Processeur – 1.4 GHz 64-bit
  • RAM – 512 MB
  • Espace Disque – 32 GB
  • Réseau – Gigabit (10/100/1000baseT)

L’ensemble des prérequis sont consultables ici.

Dans cet article nous allons voir les quelques étapes d’installation d’un nouveau serveur. Après avoir créé une nouvelle machine virtuelle et lui avoir assigné l’ISO fraîchement téléchargée, vous pourrez suivre les quelques étapes ci-dessous pour réaliser l’installation.

  • L’installation débute par la sélection de la langue, du format horaire et clavier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Cliquer sur « Installer maintenant ».

 

  • Insérer votre clé, ou cliquer sur « Je n’ai pas de clé produit ».

 

  • Windows Server 2019 offre 2 types d’architecture : Standard et Datacenter. Avec ou sans interface graphique. Sans interface
    graphique équivaut au mode Core.

 

  • Accepter les termes de la licence pour pouvoir continuer.

 

  • Windows Server 2019 offre la possibilité d’upgrader d’ancienne version Windows Server à partir de la version 2012 R2 (In-Place Upgrade). Cela fera l’objet
    d’un article. Pour une nouvelle installation, il faudra sélectionner l’option « Personnalisée ».

 

  • Le disque configuré est disponible et sélectionné. Cliquer sur « Suivant » pour débuter l’installation.

 

  • Le temps d’installation varie en fonction des ressources attribuées à votre serveur.

 

  • À la fin de l’installation, le serveur redémarre automatiquement.

 

  • Durant la phase de redémarrage, le serveur finalise la configuration.

 

  • Insérer le mot de passe pour le compte Administrateur local.

 

  • Après s’être authentifié, le serveur est prêt à l’emploi.

Laisser un commentaire

Fermer le menu